Conseils_chats_019.jpg

L’arrivée d’un nouveau chaton, ça se prépare. C’est un être vivant, avec des besoins spécifiques aux félins. En tant que vétérinaire nous constatons souvent des erreurs involontaires dans l’éducation ou la compréhension du chaton, or les premiers jours sont essentiels.

Le chat est un animal territorial, c’est un prédateur mais aussi une proie, d’où son comportement et ses besoins spécifiques.

Nous vous conseillons de l’accueillir et de l’installer dans une seule pièce pendant les premiers jours, avec tout ce que vous aurez préparé à sa disposition :

1- Une boîte de transport. C’est indispensable pour sécuriser les transports de votre chat. Il est très risqué de le transporter dans les bras, il risque de sauter au moindre bruit, et de se perdre. La boite de transport l’apaise en le sécurisant, il sera moins stressé. Il est conseillé de la laisser disponible pour le chaton chez vous, porte ouverte afin qu’il se l’approprie et ne l’associe pas à un évènement stressant.

Caisse chaton
La caisse de transport un des premier équipements auxquels il faut penser. Image pixabay.com

2- De la nourriture : des croquettes pour chaton, de préférence une gamme vétérinaire pour être sûr de leur qualité premium. La qualité de la nourriture est essentielle, d’autant plus pendant la croissance. Les gamelles en inox, en céramique, en silicone, en verre et en porcelaine sont très bien tolérées par les chats. Cependant certains chats plus sensibles peuvent présenter une allergie au contact du plastique.

Alimentation chats
Fille et chaton/ oksun70/123RF

3- De l’eau : à disposition, dans une gamelle à distance de celle des croquettes. Les fontaines à eau ont un grand succès auprès des chats car ils sont généralement attirés par l’eau en mouvement. Elles stimulent donc la consommation d’eau, ce qui est important pour limiter certaines affections comme les calculs urinaires.

Chaton qui boit
De l’eau fraîche toujours à disposition

4- Un bac à litière avec une litière facile à gratter pour un chaton (ex : cristaux fins de silice), à distance de la gamelle. Le bac ne doit pas être trop haut pour un accès aisé.

Le chaton apprendre facilement à utiliser sa litière. Photo : serezniy/123RF

5- Un couchage confortable, facilement nettoyable, si possible disposé un peu en hauteur. Cela peut être la boîte de transport car les chats aiment se cacher.

Cachette chat
Le chat adore pouvoir se réfugier

6- Des jouets. Très important pour éviter que le chaton s’ennuie, il faut plusieurs jouets à lancer ou que l’on va faire bouger pour le stimuler (plumeau, balle, etc). Ils doivent être manipulés loin de la main et à distance du chaton. Il est important de ne pas jouer avec sa main, sinon il risque de garder cette habitude (et pourquoi pas, vous attaquer les pieds pendant que vous dormez !)

Chats qui jouent
Apprentissage par le jeu

7- Un griffoir, placé au niveau de la zone de couchage. Il est important de faire comprendre au chaton les zones autorisés pour faire ses griffes. Ce sera d’autant plus cohérent et simple à comprendre pour lui si le griffoir est présent dans sa zone de couchage. Un arbre à chat peut faire office de couchage et de griffoir.

Chaton
Le griffoir sera apprécié par votre chaton… et préservera vos meubles.

8- Des médicaments : un vermifuge et un antipuce pour commencer. Cela évitera l’infestation de votre domicile et la réinfestation du chaton. Bien sûr, prévoir un rendez-vous chez le vétérinaire pour une consultation pédiatrique est essentiel.

 

Il ne faut jamais adopter un chat de moins de 8 semaines. Il est effectivement capable de manger seul à l’âge de 3-4 semaines mais sa mère n’aura pas terminé son apprentissage. Laissez leurs mères les éduquer est important pour qu’ils sachent communiquer avec leurs congénères. Adopté trop jeune, il pourrait présenter un caractère très difficile plus tard. Un chaton de 900g est âgé d’environ 8 semaines.

 

le chaton
Nous voilà équipés

Que donner à manger à son chaton ?

Il doit avoir un accès permanent à la nourriture. Attention à ne pas créer l’interdépendance humain/chat par rapport à la nourriture. Ne surtout pas lui donner quand il réclame. Sa gamelle doit toujours être pleine. Son environnement doit être stimulant pour éviter que sa seule occupation ne devienne le contact avec l’humain et la demande de nourriture, sinon il a de grand risque de devenir obèse.

Les croquettes sont complètes et suffisantes mais il est intéressant d’éduquer le chaton à d’autres types d’aliment. Cela doit être anecdotique, jamais pendant votre repas et toujours dans sa gamelle. Cela permet de l’habituer à différents goûts et diminue le risque qu’il ne devienne difficile par la suite. L’alimentation humide vétérinaire est adaptée et parfaitement équilibrée, attention aux aliments disponibles en grande surface, ils sont généralement beaucoup trop riche en sucre et trop pauvres en protéine.

La propreté du chaton

La propreté est généralement acquise quand on adopte un chaton après 8 semaines. Attention à ce que le bac à litière ne soit pas trop éloigné de la zone de vie du chaton.

Ne punissez pas votre chaton en cas de malpropreté. Cela aggraverait la situation. Il vaut mieux lui apprendre en le mettant dans son bac et en le félicitant. Le chat est naturellement propre, s’il ne l’est pas c’est que quelque chose ne convient pas (type de litière, bac à litière, stress sur le chemin etc.)

 S’il y a d’autres animaux… et des enfants

Les premiers contacts doivent toujours se faire en votre présence. Il faut que le chaton ait la possibilité de se sauver et de se mettre à l’abri dans sa cachette (sa boite de transport, sous un fauteuil , etc). Ne le prenez pas dans vos bras devant un chien, cela risquerait d’augmenter son comportement de rejet. Donnez de l’attention au premier chat du foyer pour qu’il se sente bien, malgré l’arrivée du chaton. Évitez d’intervenir dans la relation qui s’établit entre chats. Laissez les discuter dans leur langue, dont une grande partie nous est inaccessible (phéromones, posture du corps etc). Il est important qu’une hiérarchie s’installe entre eux.

Chaton et fille
A condition de respecter ses besoins propres, le chat deviendra un merveilleux compagnon. Image Pixabay

Un chaton doit pouvoir s’échapper quand les relations avec l’enfant ne lui conviennent plus. Il ne doit jamais être forcé. Il vaut mieux encourager les caresses et le calme. Les contraintes risquent de rendre votre adorable chaton brutal et distant.

L’éducation du chaton

Un chaton, ça s’éduque. Il est très important de lui expliquer les règles de votre future vie commune, et ce dès le début.

Le chat est un chasseur mais aussi une proie, il retient aussi bien les expériences positives que négatives. Ne le forcez jamais. Il assimilera beaucoup plus facilement par renforcement positif (féliciter une bonne action) que par la punition.

Le chat ne parle pas français, il faut donc lui expliquer dans une langue qu’il comprend : le langage corporel, l’attitude envers lui. Par exemple le meilleur moyen qu’il arrête de mordiller n’est pas de lui dire : « Non », mais de faire semblant d’avoir mal dès que vous sentez des griffes ou des dents. Vous verrez alors qu’il s’excusera en vous léchant la main.

Griffes
Il est important de lui apprendre en douceur à ne pas griffer

Il est important d’habituer le chaton à être manipulé (ouvrir la bouche, nettoyer les yeux et les oreilles, couper les griffes). Il ne faut pas qu’il en garde un mauvais souvenir. Le mieux est de profiter de moments de détente ou de caresse pour associer la manipulation avec un moment agréable.

Il sera plus simple pour votre chaton de comprendre les règles si elles sont simples, fermes, définitive et surtout appliquée par toutes les personnes présentes à votre domicile. Soyez plus têtu que lui !

Ne laissez pas s’aggraver les comportements tels que les mordillements, les griffures sur les mains ou la peur devant l’arrivée d’une personne inconnue. Nous vous conseillons de faire la première visite pédiatrique rapidement après avoir accueilli votre chaton, en particulier pour vous donner tous les conseils d’éducation adaptés.

La consultation pédiatrique consiste en un examen complet du chaton pour évaluer son état de santé et détecter d’éventuelles maladies. Nous vous expliquerons alors les différentes étapes de la première année de vie de votre chaton, et nous aborderons les sujets de l’éducation, de la vaccination, des antiparasitaires et de l’alimentation pour chat. Les consultations pédiatriques sont essentielles pour un bon départ.

Chaton avec stéthoscope
Chaton lors de sa première consultation. Copyright: andreykuzmin

Nos consultations pédiatriques sont des moments privilégiés pour vous accompagner dans la première vie avec votre chaton. Nous prendrons le temps nécessaire pour vous aider à mieux lui parler, à mieux le comprendre, et vous conseillerons pour choisir ce qui est le mieux pour lui.



Logo 3D

Votre Cabinet de Proximité
associé à la Clinique Vétérinaire MERMOZ Vet


Dernières actualités


No more posts

CONTACT



04 72 78 83 77


47, Av. Jean MERMOZ
69008 LYON

Sur RDV

LUN-VEN : 8h00-12h30 & 14h00-18h30
SAMEDI : 8h00-12h30 & 13h30-17h00
DIMANCHE : fermé

En dehors des heures d’ouverture et pour les urgences, contactez MERMOZ VET



Formulaire de contact



    Localisation

    Le Cabinet Vétérinaire MERMOZ se situe au 47, avenue MERMOZ, dans le 8ème arrondissement.
    Il dispose d’un parking privé et sécurisé accessible par l’avenue MERMOZ, à 30m du cabinet.

    parking cabinet veterinaire mermoz

    Mentions légales


    Conditions générales de fonctionnement

    Voir les CGF


    Création du site

    Voir le site
    Voir le site


    Création Vetaction Conseil 2021